Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

Ce blog est un lieu d'information sur les problèmes d'anxiété, de dépression et toutes autres difficultés psychologiques et les traitements existant pour ces troubles. Avec une volonté d'optimisme et de dédramatisation, dans l'optique de la psychiatrie positive.

Il ne s'agit en aucun cas de donner des conseils médicaux personnels.

Les informations données ici sont les plus objectives possibles, mais reflètent forcément les points de vue de l'auteur.

   Bonne lecture et n'hésitez pas à laisser des commentaires ou des questions.

L'auteur

Antoine PELISSOLO, psychiatre

2 novembre 2012 5 02 /11 /novembre /2012 17:43

irm.jpg

 

           Certains d’entre nous ont mal à la tête rien qu’en repensant à leurs problèmes de math de 4ème ou à leur épreuve du bac. Ça n’est peut-être pas qu’une image !

Des chercheurs Américains ont étudié l’activité cérébrale de personnes déclarant avoir une anxiété importante vis-à-vis des mathématiques (sans autre peur ni phobie), et l’ont comparée à celle de personnes non anxieuses. L’expérience consistait à faire des exercices de calcul assez poussés, dans un appareil d’IRM.

Étonnamment, les particularités cérébrales des « mathophobes » n’apparaissent pas lors de la réalisation des calculs eux-mêmes, mais lors de la phase d’attente préalable. Une région très précise du cerveau, l’insula (dans sa partie dorsale et postérieure, en orange ci-dessus), est hyperactive chez les anxieux à l’approche de l’épreuve. Cette zone est connue pour être impliquée dans les manifestations de l’anxiété, notamment dans l’appréhension des situations angoissantes, mais aussi dans la perception de la douleur viscérale et physique.

C’est un peu comme si les anxieux des maths se préparaient, avant de faire des calculs, à une réaction pénible et surtout douloureuse. Effet des calculs (cérébraux) ou souvenir traumatique des punitions d’antan ?

Partager cet article

Publié par MediKpsy - dans Psycho
commenter cet article

commentaires